lundi 13 juillet 2009

Linux - Fedora 11 - Installation

Je suis actuellement sur Windows XP Pro (32 et 64 Bits), ainsi que la F11 et la F9. Je vais expliquer les différentes démarches que j'ai effectuées pour installer la F11. Grâce au site france la fedora. Site très bien fait, avec un forum, des docs, et des tas d'autres trucs très utiles.

Téléchargement

Téléchargement sur le site officiel, à la page d'acceuil de fedora-fr.org ou télécharger la fedora. Bien choisir entre live CD ou DVD, l'architecture (32 bits (i386) ou 64 bits (x86_64) ou aux mac d'avant juin 2005 (PPC). Et puis y a plus qu'a download le tout.
Ne pas oublier de vérifier la ou les images ISO, c'est expliqué à la page dans partie "4ème étape : Vérification des images ISO".
Graver l'image sur DVD.

Installation sur le Disque Dur

Aller dans le BIOS de la carte, et il faut la régler pour qu'elle boote en premier sur le lecteur CD/DVD ou le CD/DVD d'installation est mis. Moi perso, je boote sur mon lecteur de DVD externe. Ça fonctionne très bien. Une fois que l'installation est lancé, y a qu'à suivre.
Juste pour info, je l'ai installer sur la configuration du 13 Février 2009, et ça roule sans souci. Le RAID 0 est reconnu sans problème.
Ensuite,

Installation

Une fois l'installation effectuée, le pc redémarre, demande des détails, et zou nous voilous à la fenêtre de connexion.
Par défaut, il n'est plus possible de se connecter en root.
Perso, au niveau de l'environnement graphique, je conseil gnome. Mais après tout c'est une question de choix. Sur mon pc gnome est plus stable, il plante moins souvent. Kde propose pas mal de choses intéressantes aussi... Question de goût.
Donc, connexion en utilisateur classique et installation en ligne de commande au début. Mais bon, c'est pas méchant, c'est même très simple. Ouverture d'un terminal "Applications" - "Outils Système" - "Terminal".
Depuis le terminal, taper la commande : "su -". Rentrer le mot de passe (Mot de passe administrateur ou root, c'est pareil). ("su : super utilisateur" ou "switch user")

Pour la configuration du réseau :
Les étapes suivantes expliquent pour configurer le réseau filiaire. Il y a d'autres moyens de connexion pour se brancher à internet. Mais celui-ci est le plus simple à configurer : prise(s) sur le modem ou la box et prise(s) réseaux sur la plupart des cartes mères.
La manipulation a l'air un peu compliqué, mais rien de méchant.
Donc, en arrivant dans la session, il se peut que la carte réseau ne soit pas connecter au réseau. Si le câble est correctement branché, mais qu'il apparait une icône type "deux pcs avec une croix blanche sur fond rouge" dans la barre des tache, c'est qu'il faut configurer la carte.
Zoom sur l'icône :

Ensuite, voici les étapes à suivre.
  • Clique droit sur l'icône, puis cliquer sur "Modification des connexions..."

  • Une fois la fenêtre de "connexions réseau" ouverte, cliquez sur l'onglet "Filaire". Sélectionner "System eth0" et "Modifier"


  • Cocher la case "Connecter automatiquement" puis valider en cliquant sur "Appliquer"
  • Une fois que c'est fait, l'icône avec les deux pcs et la croix doit disparaitre. Si ce n'est pas le cas, clique droit sur l'icône, et cocher la case "Activer le réseau". Ensuite, la connexion s'établit en passant par les étapes en impr-écran suivantes :

  • Pour terminer par : Connexion établie. Vous êtes maintenant connecté à "System eth0"

Pour l'installation de yakuake :
Explication de yakuake : "La console est le meilleur ami de l'utilisateur de Linux. Quand bien même vous utilisez une interface graphique, vous avez souvent besoin d'une console ; de plusieurs consoles, même !
Yakuake est la solution. D'un appui sur une touche, une console à la Quake se déroule du haut de l'écran. Vous pouvez y lancer une commande, et un nouvel appui sur la touche la fait disparaître. De plus, Yakuake implémente des onglets pour avoir plusieurs consoles à votre disposition.". Donc pour l'installation, rien de plus simple "yum -y install yakuake".
Explications :
yum : yum est un outil permettant de gérer les installations, les désinstallations et les mises à jour. Plus d'info sur YUM : Configuration du gestionnaire de paquets.
-y : oui à tous
install : installation
yakuake : yakuake.
Ça signifie qu'il va installer yakuake sans poser de question.

Pour l'installation de yumex :
Yumex est une interface graphique de yum (Yum Extender). C'est très pratique. On cherche un type de logiciel, un nom en particulier, ou, .... Il suffit de taper dans la zone de recherche. Et voilou.
Idem que yakuake, sauf que c'est yumex "yum -y install yumex".

Pour l'installation des drivers graphiques nVidia :
!! Toutes ces manipulations ont été réalisées avant d'avoir faites les mises à jours !!
Je n'ai fais que nVidia, car je n'es pas de carte ATI. Mais le site de fedora-fr.org, c'est expliqué : Carte graphique ATI : installation du pilote propriétaire et sur le forum de la F11, dans la section Matériel : Pilotes ATI/AMD libre/propriétaire...
Donc explication pour nVidia.

Les sources :
Configurations des dépôts
Installation des drivers nVidia - La documentation de la fedora-fr.org
Installation des drivers nVidia - sur le Forum de la F11, section matériel

Configurations des dépôts :
Depuis un terminale, ou de yakuake (les manipulations doivent être faite depuis le mode root "su -")
rpm -ivh http://download1.rpmfusion.org/free/fedora/rpmfusion-free-release-stable.noarch.rpm
rpm -ivh http://download1.rpmfusion.org/nonfree/fedora/rpmfusion-nonfree-release-stable.noarch.rpm

Installations des drivers nVidia :
Dans yumex installation de :
kmod-nvidia, kmod-nvidia-2.6.29.5-191.fc11.x86_64, xorg-x11-drv-nvidia, xorg-x11-drv-nvidia-devel, xorg-x11-drv-nvidia-libs

Bien faire attention d'installer le driver kmod-nvidia-2.6.29.5-191.fc11.x86_64 et non le kmod-nvidia-2.6.29.4-167.fc11.x86_64.
Pour l'exemple, c'était cette version là. Je viens de faire un essai - le dimanche 9 Août - il faut installer la dernière version disponible. On peut voir en bleu qu'il faut installer les mêmes versions kmod-nvidia. Et en rouge ce qu'il ne faut installer, la version est différente.

Et, sans quitter yumex, déinstallation de :
xorg-x11-drv-nouveau

Installation et désinstallation

Installation et désinstallation avec les dépendances

Demande d'importation de la clef pour l'installation, et confirmation.

Imprime écran effectuées le 14 Juillet sur une machine virtuelle "Virtual Machine Manager 0.7.0"

Configuration de nVidia Display Settings ;
Cette manipulation, c'est pour configurer correctement pour profiter du bi-écran.

Utilisation de nVidia Display Settings ("Applications" - "Outils Systèmes" - "nVidia Display Settings") et configuration au choix. Une fois la configuration effectuée, aller dans l'onglet "X Server Display Configuration" cliquez sur "Save to X Configuration File" puis "Show preview...". Selectionnez le
texte en entier, copier. Allez dans le terminal, "su -", et "gedit /etc/X11/xorg.conf"
selectionnez le texte en entier puis coller. Enregistrer, quittez puis redémarrer.

Une fois les drivers installés, il faut tester l'accélération graphique. Une fois le pc redémarré. Pour cela, il faut ouvrir un terminal et taper la commande suivante (l'utilisateur classique suffit) : "glxinfo | grep direct"
si le message retourne : "direct rendering : Yes", c'est que l'accélération graphique fonctionne.
Et pour tester le bon fonctionnement des pilotes, taper dans le terminal la commande suivante : "glxgears"
Trois roues dentées (une bleu, une rouge et une verte) doivent tourner de manière fluide. Le résultat du test s'affiche en FPS.

Et voilas, la carte graphique est configurée. Y a des plus qui peuvent être installés, tel que un utilitaire pour overclocker la CG, .... C'est dispo à la page suivante : Installation des drivers nVidia - sur le Forum de la F11, section matériel.

Pour les mises à jour :
Dans un terminal : "su -", et "yum -y update".

Pour l'installation de la carte son Creative Sound-Blaster X-Fi XtremeGamer Fatal1ty :
Dans Yumex, installation de : kernel-devel, kernel-headers, kernel-doc, gcc, gcc-c++, libgcc et libgcj.
Télécharger le driver pour Linux sur le site de Creative, et sélectionner en bas de la page, pour Linux. Télécharger le drivers.
Une fois toutes les opérations effectués, aller dans un terminal et tapez :
su -
cd /home/Nom_utilisateur/Téléchargement/répertoire_d_extraction
make
make install
Et voilou, la carte son Creative fonctionne.

Les petits plus :

Petits plus pour la console :
Quand on utilise la console, le terminal, le shell, la ligne de commande, yakuake, .... la ligne se termine par $. Cela signifie que je suis un utilisateur standard. Si la ligne se termine par le symbole #, cela signifie que je suis en root, administrateur, ...
Attention, de la console, il faut respecter la casse (respect des majuscules et des minuscules).
La touche Tab permet de automatiquement compléter une commande.
Enfin, dernière astuce, on peut constater que le terminal est bloqué lorsque l'application, la commande est lancée. En rajoutant le caractère & à la fin de la ligne, on outrepasse ce problème.
Merci au Magazine Linux Planète, n°58.


Activation du pavé numérique au démarrage :
tapez
su -
yum -y install numlockx
gedit /etc/gdm/Init/Default

et juste à la fin, avant exit 0, mettre le code suivant :

# Active le pavé numérique au démarrage
if [ -x /usr/bin/numlockx ]; then
/usr/bin/numlockx on
fi

Et voilou, le pavé numérique est activé au démarrage.
Merci à la doc de la Fédora -Numlockx : Activer le clavier numérique au démarage

Installation de Compiz Fusion :
Compiz Fusion est la fusion de Compiz et de Beryl. Cela comprend le bureau 3D, la gestion des fenêtres, des effets de bureau (feu, goutes d'eau, les fenêtres en négatifs, aide à la concentration, les fenêtres 3D, ...), des utilitaires, ... Bref une gestion avancée des effets.

Le minimum des applications à installer sont les suivantes :
  • la suite compiz
  • la suite compizconfig
  • la suite emerald
  • fusion-icon
  • gnome-compiz (manager et manager-devel)
  • libcompizconfig et libcompizconfig-devel
Des dépendances s'installerons

Voici quelques effets possibles :
Vue global des bureaux

Aperçu des applications sur un bureau

Effet de goutes d'eau
Et bien d'autres encore...

Pour le reste :
Sur le site français de la Fedora
Sur le site français de Gnome
Sur le site français de KDE
Sur Wikipedia, la Fedora
Sur unixgarden, pour récoltez l'actu UNIX
Et notre cher google.

Bonne découverte de la F11

3 commentaires:

Chit a dit…

Mais oh Francois, Fedora 10 sort a la fin du mois. F8 est vieille :)))


Chit

L'Indien de la Douche a dit…

Salux Chit,

Ça y est, j'ai testé F10. Très bien, sauf qu'elle ne gére pas le RAID 0. Bien dommage. En attendant, je suis sur la F9. Vivement qu'arrive la F11.

A plus dans le Bus Chit.

L'Indien de la Douche a dit…

Hello Chit,

Ça y est. La F11 est là........... Depuis longtemps. J'ai réussi à l'installer sur mon RAID0. Les drivers nVIdia fonctionnent après les mises à jour. Et maintenant, j'essaye la virtualisation.

A bientôt CHit, et bonnes vacances.